Le Népal

LES DOCUMENTS 33

Pour contrôler les données suspectes de la tradition et de la légende, le Népal offre à l’histoire deux catégories de documents : les inscriptions et les manuscrits. L’épigra- phie du Népal est loin de remonter aussi haut que l’épigra- phie de l’Inde. Si l’empereur Açoka visita jamais la vallée, comme le Svayambluî Purâna l’affirme, aucun monument ne commémore expressément son ... Read More »

LES DOCUMENTS 32

Les deux mâhâtmyas, on le voit par cette brève analyse, mettent en œuvre à peu près le même fonds de légendes: ils représentent deux rédactions d’un groupe de traditions, de récits et de contes locaux qui peuvent remonter à un passé assez éloigné. Le Vâgvatî-mâhâtmya n’est pas mieux daté que le Nepâla-màhâtmya ; cependant, comparé à celui-ci, il donne l’impression ... Read More »

LES DOCUMENTS 31

Le Nepâla-Mâhâtmya est divisé en trente lectures, groupées dans un cadre factice, à la manière des Purânas. Le célèbre sacrifice du roi Janamejaya, qui entendit parmi tant d’autres rhapsodies la récitation complète du Mâhâ- Bhàrata, a rassemblé une multitude de saints personnages. Un d’entre eux, Jaimini, au nom de la compagnie tout entière, interroge le vénérable Mârkandeya sur les lieux ... Read More »

LES DOCUMENTS 30

Une récente trouvaille, due comme tant d’autres à M. Bendall, jette un peu de lumière sur les origines obs¬cures de la Vamçâvalî. M. Bendall a découvert à la biblio¬thèque du Darbar un recueil de trois manuscrits tracés sur feuilles de palmier et datés, par leur contenu comme par leur écriture, de la fin du XIV siècle. Le premier (V1) est ... Read More »

LES DOCUMENTS 29

Les Annales énuméreront à la suite de cette description les ambassades qui ont paru à la Cour depuis 1732 (ambas¬sade des trois Khans) ; 1790 (Han Balladur demande et reçoit l’investiture); 1793 (un envoyé du nom de Ma-mou-sa-yeh apporte le tribut après la conclusion de la paix); 1799 (Ran Bahâdur demande et obtient le rang royal pour son fils Gîrvàn ... Read More »

LES DOCUMENTS 28

Les Gourkhas ont toujours cherché à tirer parti de leurs relations avec la Chine: en 1815, au cours de la guerre qu’ils soutenaient contre les Anglais, ils pressèrent l’em¬pereur d’envoyer des troupes chinoises à leur secours. Fidèle aux leçons de K’ien-long, l’empereur refusa d’in¬tervenir. En 1841, ils offrirent à la Chine, en guerre avec les Anglais, d’opérer une diversion sur ... Read More »

LES DOCUMENTS 27

Il est piquant de placer en face des faits le récit de la chronique Gourkha : « Le roi Ran Balladur Sâh, ayant appris les détails du pays septentrional de la bouche de Syâmarpâ Lâmâ, qu’il avait mandé, envoya des troupes à Sikhàrjun qui pillèrent Digarchâ et ne respectèrent pas l’autorité chi¬noise. L’Empereur de Chine, ne pouvant admettre cette insulte, ... Read More »

LES DOCUMENTS 26

Mais, tandis que le commissaire chinois Tchong-pa annonçait triomphalement à l’Empereur la soumission des ennemis, et représentait l’ambassade des Gourkhas comme un acte de contrition, le Dalai-Lama refusait de souscrire aux engagements pris. Les Gourkhas frustrés réclamèrent en vain l’exécution du traité ; ils portèrent plainte au com¬missaire chinois qui, fidèle à sa tactique, intercepta la plainte et se garda ... Read More »

LES DOCUMENTS 25

Prithi Narayan en prit ombrage ; il voyait ses revenus se tarir. Il adressa une lettre officielle aux autorités tibétaines : « Il proposait d’établir à Kuti, Kerant (Kiràta ou Kirong?) et dans un autre endroit, sur les frontières du Népal et du Tibet, des comptoirs où les marchands du Tibet pourraient acheter les produits du Népal et du Bengale; ... Read More »

LES DOCUMENTS 24

Les relations entre le Grand-Lama et les premiers Mand¬chous se bornèrent longtemps à un échange de politesses; les nouveaux maîtres de la Chine étaient trop occupés chez eux pour se soucier du Tibet. Un ministre audacieux alla même jusqu’à dissimuler pendant quinze ans la mort du Dalai-Lama, engagé, disait-il, dans une méditation surna¬turelle, et sous ce couvert il exerça sans ... Read More »