CHEZ DES AMIS

Pour être poli
NE PASSEZ PAS À L IMPROVISTE pour une petite visite surprise chez des amis sans téléphoner ou avertir: vous les mettriez mal à l’aise si leur maison n’est pas ordonnée, s’ils sont occupés, ou tout simplement s’il n’ont rien à vous offrir à boire ou à manger.
NE SOYEZ PAS SURPRIS si vos amis habitent dans un logement assez humble.
Même les gens d’un certain niveau vivent souvent dans des conditions modestes.
COMMENCEZ toujours par saluer les personnes les plus âgées, et n’oubliez pas de leur dire au revoir en partant.

Voir plus: circuit du nord au sud vietnam | tour Ninh Binh | voyage 12 jours vietnam | circuit cambodge 15 jours
Qu’apporter?
Lorsque vous êtes invité par des Vietnamiens, il est de bon ton de ne pas arriver les mains vides. Des fruits de saison ou un bouquet de fleurs sont les grands classiques. Cepen¬dant, en tant que riche ami étranger, vous pourriez investir dans une bouteille de vin ou d’alcool, offrir des chocolats (s’il ne fait pas trop chaud), ou n’importe quel bibelot de décoration. Avant de faire vos achats, VÉRIFIEZ LA PROVENANCE: tout ce qui est fabriqué localement ou en Chine recevra un enthousiasme beaucoup plus modéré que n’importe quel produit importé.
N’ATTENDEZ PAS DE REMERCIEMENTS pour votre cadeau, qui ne sera probablement même pas ouvert devant vous. Cela peut être légèrement vexant si vous espériez partager la bonne bouteille de champagne que vous venez d’apporter, mais c’est pourtant très commun. Vous avez eu le plaisir d’offrir: que voulez- vous de plus?
Que laisser à l’extérieur?
Vos chaussures: comme dans de nombreux pays asiatiques, les gens d’ici s’assoient, se reposent et mangent à même le sol. Et la rue est sale. La solution est donc de troquer vos chaussures contre les sandales en plastique, tongs ou pantoufles, offertes par votre hôte. Cette coutume est appliquée de façon un peu moins stricte au Vietnam que dans d’autres pays (comme la Thaïlande). Mais, si vous tombez sur une forêt de chaussures en vous frayant un chemin jusqu’à l’entrée de votre ami, NE LE CROYEZ pas s’il (ou elle) vous dit poliment que vous pouvez garder vos souliers: déchaussez vous sans plus de manières.
À part ça, vous pouvez amener à l’intérieur quasiment tout et n’importe quoi… même votre moto, si vos hôtes n’ont pas de cour ou d’autre endroit sûr pour la garer à l’extérieur. Certains, mettent même carrément leur voiture au rez-de-chaussée de leur maison pour plus de sécurité.
Quand prendre congé?
Vous êtes encore en train de bien vous amuser lorsque sonnent les douze coups de minuit… Cependant,
NE VOUS ÉTERNISÉZ PAS trop longtemps: en règle générale, les réunions sociales ne durent pas aussi longtemps que dans votre pays. Le temps de loisir est limité, et les gens se lèvent incroyablement tôt le matin.
SOYEZ RECÉPTIF aux indices que la fête est finie… même s’il n’est que neuf heures et que la soirée vous semble encore fort jeune. Tous les autres sont déjà partis? Votre hôte regarde sa montre en s’exclamant qu’il se fait tard, sa femme est déjà partie se coucher… Après un certain temps, vous pourriez même avoir droit à « Vous rentrez maintenant? » pas très subtil, mais toujours poli.
Quand inviter?
Les Vietnamiens sont censés inviter leur famille, amis et collègues pour un certain nombre d’occasions:
• Leur anniversaire
• La naissance d’un enfant
• Un déménagement dans une nouvelle maison ou appartement
• Un nouveau travail ou une promotion
• A l’occasion d’un achat considérable comme une nouvelle moto
(En argot, on appelle ça le « lavage » (ou rüa) d’une nouvelle maison, d’une nouvelle moto, ou de quoi que se soit de nouveau.)
FAITES COMME EUX. Il est de bon ton d’inviter pour les mêmes occasions. Quand c’est à votre tour, n’oubliez pas que vous payez pour tout le monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*