GOUVERNEMENT ET POÜTiQUE 2

Le Vietnam est un pays très pauvre.
Ça, c’est un fait! Le Vietnam est toujours l’un des pays les plus pauvres du monde. En fait, en 2001, il était 120e sur 190. Cependant, il s’est engagé dans une course effrénée pour gravir les échelons. Pendant la décennie 1991-2000, la croissance moyenne du PIB a atteint 7.5%. Et, ce qui est encore plus impressionnant, c’est qu’une majeure partie de cette nouvelle richesse a été canalisée avec succès vers les foyers les plus démunis. En 2000, le taux de pauvreté a été réduit à 2/3 du taux de 1990. Selon la communauté internationale, le Vietnam afficherait parmi les meilleurs résultats en termes de réduction de la pauvreté.

En même temps, le coefficient de développement humain du Vietnam est plus haut que prévu, venant se placer au 101 rang,
19 places au-dessus de son index économique. Cela signifie que le pays s’en tire bien mieux que d’autres nations ayant le même niveau de richesse. Par comparaison, des pays comme les USA, le Koweït ou la Suisse, ont tous des coefficients humains qui sont en deçà de leur rang de développement économique.

Voir plus: Croisière baie d’halong | Croisière sur le Mékong | circuit 7 jours nord vietnam | voyage cambodge 15 jours | demande de visa vietnam

Le Vietnam n’a pas l’air d’un pays pauvre.
Souvenez-vous que plus de 80% de la population vit dans les zones rurales et que la plupart des voyageurs ne visitent que les zones touristiques urbaines ou semi-urbaines. De plus, avec la libéralisation de son économie, le Vietnam voit se creuser l’écart entre riches et pauvres. On voit donc apparaître une classe plus aisée qui n’existait pas il y a quelques années. Cette richesse, surtout urbaine, n’est pas représentative des conditions dans lesquelles vivent la majorité de la population.

Un autre élément qui contribue à masquer l’extrême pauvreté d’une proportion importante de la population est l’écrasante générosité des gens. Si vous êtes invité à manger chez un fermier, on vous servira un festin que la famille ne peut probablement pas se permettre plus de quelques fois par an.
En pareilles circonstances, il vaut mieux manger légèrement – un refus serait impoli – de sorte que la famille ne souffre pas à trop long terme des conséquences de son hospitalité.
Dans ce pays communiste, les gens vivent dans la terreur et sont conditionnés par leurs leaders politiques.
Si c’est ce que vous croyez, venez faire un tour sur place. Bien de l’eau a coulé sous les ponts depuis 1975. Vous verrez ici plus de sourires (vrais, pas forcés) par tête, plus de jeunes optimistes, plus de fierté nationale que dans bien des pays. S’il existait un « coefficient de l’optimisme », le Vietnam viendrait certainement en tête de liste. La propagande est partout…même dans ces horribles haut- parleurs qui vous tirent du lit à cinq heures du matin.
Ne connaissant pas la langue, de nombreux Occidentaux sont disposés à croire que le moindre haut-parleur, le moindre panneau d’affichage diffuse de la propagande politique. La vérité c’est,
qu’aussi pénibles soient-ils, ces haut- parleurs représentent la principale source d’information des travailleurs et paysans. On y retrouve des programmes sur l’agriculture, la santé et les soins des enfants, ainsi que des nouvelles quotidiennes concernant la communauté (annonçant les coupures d’eau, les réparations de canalisation, les rues fermées, les activités locales, ainsi qu’un brin de « publicité
sociale » visant à éduquer le peuple sur des questions de sécurité routière, le lois sur le parking, l’utilisation des trottoirs, etc.).

A voir: agence de voyage francophone vietnam | excursion baie de halong terrestre | jonque cat ba

Respect, comme partout ailleurs
Dans n’importe quel pays où vous irez, la politique et les questions nationales peuvent déclencher des réactions très émotives chez les habitants. Les Vietnamiens ne sont pas plus susceptibles que d’autres, mais ils sont résolument nationalistes et très fiers de leurs réalisations.
TÉMOIGNEZ du respect envers les opinions des autres, quelles que soient vos vues personnelles sur les sujets évoqués.
PRENEZ EN COMPTE le fait que tout le monde ne partage pas les mêmes opinions politiques.

L’oncle Hô
Par-dessus tout, MONTREZ-VOUS RESPECTUEUX à l’égard du plus illustre des personnages. Non, vous ne serez pas escorté hors du pays par des militaires pour avoir exprimé votre opinion sur Hô Chi Minh, mais vous ne vous ferez pas beaucoup d’amis en vous montrant irrévérencieux pour ce héros national. C’est une chose de critiquer ses propres dirigeants, mais c’en est une autre de voir des étrangers arriver dans votre pays pour critiquer ses leaders, son idéologie et ses institutions.
Cela suscite invariablement méfiance et réactions négatives.

PRENEZ LE TEMPS de vous renseigner sur la vie d’Hô Chi Minh. Il s’agit sans aucun doute d’une figure politique importante, et au-delà du portrait véhiculé par nos médias (l’ennemi juré du monde libre aux yeux maléfiques et aux ongles crochus), il existe une histoire intéressante de l’autre côté de la médaille. Les livres et les musées retraçant la lutte des Vietnamiens pour l’indépendance ne manquent pas, à commencer par le musée Hô Chi Minh de Hanoi, entièrement consacré à la vie de l’oncle Hô.

Sehen Sie mehr: Urlaub Vietnam Rundreise und Baden

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*