LE LANGAGE CORPOREL 2

Les démonstrations d’affection en public
Comme un peu partout en Asie, les démonstrations d’affection publiques n’ont pas tellement la côte. Bien qu’on aperçoive des jeunes essayant de se mettre à l’Occidentale, se bécoter sur la place publique reste encore très impoli et vu comme un manquement au respect A éviter autant que possible !

Encore plus important, évitez tout contact physique ou marque d’affection avec des collègues du sexe opposé. Vous les gêneriez, leur feriez perdre la face… et leur réputation!
Mais les temps changent et l’on voit de jeunes gens adopter des attitudes plus décontractées, en particulier avec des étrangers. Par exemple, des jeunes femmes prendront le bras d’un étranger pour une photo, lui donneront une accolade au moment d’un départ, ou lui poseront naturellement un bras sur l’épaule.
LAISSEZ L’AUTRE
prendre de telles initiatives et ajustez votre comportement à son niveau de décontraction.

Propreté et élégance
Les Vietnamiens attachent une grande importance à leur apparence et à la propreté. Vous verrez peu de gens – même d’origine très modeste – se promener dans des vêtements sales, avec les cheveux en broussaille ou emmêlés. Même les ouvriers de la construction, qui vivent littéralement sur le site des travaux, font leur toilette chaque jour et lavent consciencieusement leurs vêtements, aussi élimés soient-ils.
Néanmoins les questions d’hygiène et de propreté restant toutes relatives, vous verrez fréquemment une jeune fille habillée à la mode se décrottant le nez avec application sur son scooter, au feu rouge, ou bien de jeunes adolescents pleins d’hormones se faisant sauter les points noirs dans le rétroviseur de leur moto.

A voir: tour opérateur spécialiste vietnam | ninh binh | ile de cat ba vietnam

Le bon côté des choses, c’est que vous ne choquerez personne en faisant pareil, si le cœur vous en dit bien sûr! Remarquez également que les gens sont plutôt tolérants en ce qui concerne le rasage et qu’une barbe de deux jours passera très bien, peutêtre même plus qu’une vraie barbe bien fournie ; ici seuls les hommes plus vieux portent la barbichette à la mode Hô Chi Minh.

Les Vietnamiens ne trouvent rien (mais, alors vraiment rien!) de cool aux jeans déchirés, aux chemises trois fois trop grandes sorties du pantalon, ou aux bons vieux tee-shirts qui ont vu du pays. Cela dépasse leur entendement que quelqu’un qui a suffisamment d’argent pour voyager dans des pays étrangers puisse se balader ainsi accoutré. Ils ont d’ailleurs deux expressions pour désigner les routards : tây bal à et tây bui, respectivement « Etranger avec un sac-à-dos » et « étranger poussiéreux ». Efforcez- vous de rester dans la première catégorie, si vous voulez inspirer un minimum de respect.

 Sehen Sie mehr: Rundreise Vietnam Baden

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*