LE LANGAGE CORPOREL

Poignée de main et wai
Vous verrez plus d’étrangers s’adonner au wai (le salut traditionnel thaïlandais avec les mains jointes devant soi) que des Vietnamiens ! Soit ils débarquent tout juste de Thaïlande, soit ils ont lu le mauvais guide de voyage! Le plus cocasse, c’est de voir des Vietnamiens accomplir un wai en retour par simple politesse, imitant ces étrangers qui pensent se conformer à la coutume locale.
Ce genre de salut n’est pas vraiment pratiqué au Vietnam. Il est vrai qu’autrefois on utilisait le geste chinois (main sur un poing fermé). Mais le seul endroit où vous le verrez encore, c’est dans les films chinois dépeignant les jours anciens des empereurs et mandarins de la cour.
Ceci étant dit, un genre de salut à la wai se rencontrera dans les circonstances suivantes bien précises:
• Dans un contexte religieux bouddhiste, pour les prières à la pagode ou pour saluer les moines.

• Dans plusieurs groupes ethniques reliés aux Thai ou aux Khmer.

• Dans un geste un peu adapté, lorsque des personnalités ou des invités sont applaudis par la foule.
Dans toutes les autres situations, optez pour la poignée de main ou un simple salut de la tête. La règle est assez simple:
a) Avec les hommes, utilisez la poignée de main, que vous soyez homme ou femme.
b) Avec les femmes, attendez qu’elles prennent l’initiative d’une poignée de main (la façon moderne) ou répondez à leur salut de la tête (l’usage plus traditionnel). Dans le doute, avec un salut de la tête, vous êtes sûr de ne pas commettre d’impair.
Aussi formelle que puisse vous sembler la poignée de main (ou son absence), vous remarquerez que les Vietnamiens sont plutôt tactiles dans leurs contacts, même avec des étrangers. Mais attention, cela est vrai uniquement entre personnes d’un même sexe ! Un accueil chaleureux pourra commencer par une poignée de main interminable, suivie d’une accolade, et on pourra même vous tenir la main durant toute la durée de la conversation ! Les hommes discutent souvent avec une main sur la cuisse de l’autre, et les femmes ont l’habitude de se promener bras dessus bras dessous.

A voir: voyages vietnam | visiter ninh binh | cat ba baie d’halong
Vous verrez deux soldats marchant dans la rue en se tenant par la main, voire par le petit doigt; votre interprète, lors d’une première visite dans un village, pourra faire sa sieste pelotonnée contre une parfaite inconnue… sans qu’aucun de ces gestes n’ait de connotations sexuelles. Mais cela peut surprendre au début!
Les gestes à éviter
À moins que vous ne soyez vraiment sur un site bouddhiste, ou avec des minorités venant des Khmer ou des Thai, vous pouvez plus ou moins oublier les vieux clichés préconisant de « ne jamais toucher la tête des gens » ou « de ne pas pointer du pied »
(D’ailleurs, pointez-vous vraiment du pied lorsque vous êtes chez vous?)
Tout compte fait, il y a très peu de gestes qui pourraient se révéler gênants pour vous ou vos amis.
NE PLIEZ PAS votre index relevé vers vous pour faire signe à quelqu’un de venir, mais habituez-vous à la manière asiatique, qui consiste à agiter la main au complet, paume tournée vers le sol.
NE CROISEZ
PAS les doigts pour attirer la chance…. car vous
vous attireriez surtout des ennuis! Ce geste ressemble à s’y méprendre à un geste vietnamien très vulgaire représentant de façon imagée le sexe féminin.
PAS DE PANIQUE cependant à moins que vous ne vous acharniez délibérément à vous mettre les gens à dos, il ne vous arrivera rien de grave.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*