PLUS SUR L’ESPRIT VIETNAMIEN 2

L’humour
L’humour peut s’avérer un allié précieux. Les Vietnamiens adorent rigoler, à propos de tout et de rien. Quelqu’un qui a la plaisanterie facile sera apprécié, s’intégrera plus facilement et, bizarrement, sera peut-être même pris plus au sérieux par ses collègues et associés, et par n’importe qui d’ailleurs.
Le caractère monosyllabique de la langue vietnamienne se prête particulièrement aux calembours et jeux de mots, qui sont très populaires.
D’ailleurs, vous en ferez vous-même beaucoup sans le vouloir de par votre mauvaise prononciation: c’est pourquoi vous verrez parfois les gens s’esclaffer alors que vous avez cru dire un truc parfaitement anodin.
PLAISANTEZ pour esquiver poliment les nombreuses questions gênantes auxquelles vous ne voulez pas répondre de front ou pour vous sortir poliment de toute situation délicate.
Si vous parvenez à rire avec les vendeurs en marchandant, vous obtiendrez de meilleurs prix. Et vous gagnerez la confiance ou la sympathie des gens de façon plus sûre que par n’importe quel autre moyen.

A voir: vietnam tour operator | ninh binh | cat ba jonque
SACHEZ QUE LES VIETNAMIENS RIENT VRAIMENT JAUNE. Ils rient donc aussi quand ils sont tristes, en colère, gênés, déroutés, mal à l’aise, intimidés, etc.
ALORS, N’OUBLIEZ PAS: Si vous vous faites prendre par la police avec cinq kilos d’héroïne dans votre sac à dos, essayez un faux-nez et marchez en canard. Vous serez probablement fusillé, mais au moins le peloton d’exécution aura le sourire aux lèvres!
Rectitude politique
Oubliez la rectitude politique, au moins au sens où on l’entend en Occident. Au Vietnam, un aveugle est un aveugle, un nain est un nain. Une personne moche est moche, et un gros est gros. Nul besoin de mâcher vos mots, les Vietnamiens ne le feront pas. Ni avec vous, ni entre eux. Mais, même ces remarques un peu abruptes sont habituellement faites avec respect et avec le sourire: « Qu’est- ce que tu es gros! » vous dira-t-on en vous tapotant le ventre ou en palpant la grosseur de vos bras. On vous tirera les poils du corps et on caressera votre crâne chauve. On vous pointera du doigt en riant… et la meilleure réaction est de s’esclaffer aussi. Si vous ne vous acceptez pas tel que vous êtes, le Vietnam n’est sûrement pas la destination la plus judicieuse pour épargner votre sensibilité.
La rectitude politique au Vietnam est d’une toute autre nature. Alors qu’on ricanera facilement parce que son patron est terrifié par sa femme ou a de toutes petites oreilles (les grandes oreilles sont belles et portent chance), on s’abstiendra de tout commentaire sur sa capacité à gérer un bureau ou sur ses talents de leader. Critiquer son patron, la société, le pays, les dirigeants N’EST ABSOLUMENT PAS politiquement correct.
Il y a évidemment des exceptions. Vous remarquerez des différences importantes sur l’expression des opinions politiques entre les gens du Nord et la ceux du Sud. Reportez-vous à vos livres d’histoire pour comprendre ces perspectives divergentes.
Mais souvenez-vous que c’est une chose pour les Vietnamiens que de critiquer leur propre système, et que ç’en est une autre d entendre des étrangers le faire. Au Vietnam comme ailleurs, à moins que vous ne soyez très au fait du contexte local, abordez les questions politiques ou religieuses tout en douceur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*