PLUS SUR L’ESPRIT VIETNAMIEN

Le respect
Il s’agit d’un aspect important de la société vietnamienne: respect de l’âge, de la profession, de la richesse… Il est important que vous fassiez preuve de respect en général, comme vous en témoigneront la plupart des Vietnamiens.
SOYEZ RASSURÉ, en tant qu’étranger on vous passera bien des choses – d’autant que vous vous conduirez de façon polie et respectueuse. (Un ami- vietnamien le formule ainsi:
« Tu vois, nous savons que les étrangers sont différents; alors nous leur pardonnons beaucoup. »)
N’AYEZ PAS PEUR de commettre des impairs ou de vexer les gens : c’est bien plus difficile que vous ne le pensez ! Beaucoup de touristes croient qu’ils commettront une offense suprême s’ils oublient d’enlever leurs chaussures en entrant dans une maison ou pointent quelqu’un du doigt. En réalité, les Vietnamiens sont très indulgents pour le manque de connaissance des coutumes locales et de nombreuses transgressions seront perçues comme mineures. Pour les questions plus importantes, n’ayez crainte: on vous remettra gentiment, mais fermement, dans le droit chemin… à moins que vous ne soyez abattu sur-le-champ. (C’est une plaisanterie, bien sûr!)
Parti rendre visite à un ami malade à l’hôpital, un occidental s’arrête pour acheter des fleurs en chemin, avant de passer prendre plusieurs collègues vietnamiens. Voyant les fleurs, l’un d’eux s’exclame: « Mais il n’est pas encore mort, tu sais! ». Très embarrassé, l’homme veut faire demi-tour afin d’échanger les fleurs mortuaires contre un bouquet plus approprié, mais ses collègues l’en dissuadent en souriant: « Ne t’en fais pas, tu es un Occidental! »
Comme dans la plupart des pays asiatiques, dans la mesure du possible:
NE VOUS METTEZ PAS EN COLÈRE. .
C’est généralement perçu comme un manque de respect envers les autres et, ce qui est bien pire, comme un manque de respect envers soi- même.
Perdre son sang-froid, c’est perdre la face, ce qui est LA chose à éviter au Vietnam.
N’ACCEPTEZ PAS cette règle comme la règle d’or cependant: après de laborieuses négociations, des minauderies, des sourires et si vous avez fait tourner sept fois la langue dans votre bouche et que rien ne s’est produit, vous pouvez toujours essayer de piquer une petite colère en dernier recours. Les Vietnamiens eux-mêmes le font parfois; cela doit donc bien fonctionner à l’occasion. Si ce n’est pas le cas, espérons que vous vous sentirez un peu mieux. Mais,
NE SOYEZ PAS AGRESSIF si personne ne vous agresse: l’agressivité pure n’est pas admirée en tant que qualité – de leader par exemple – et les durs à cuire sont vite éconduits (voir notre section sur Les guerres).
La politesse
Bien qu’ils soient généralement excessivement polis et courtois, vous trouverez peut-être que les Vietnamiens manquent de savoir- vivre selon vos critères.

A voir: tour opérateur vietnam | baie d’halong terrestre | jonque halong cat ba
SOUVENEZ-VOUS que de nombreux comportements sont dictés par une densité de population incroyable. Près de 80 millions d’âmes sont agglutinées pour la plupart dans les deux grands deltas fertiles (celui du fleuve Rouge au nord, et du majestueux Mékong dans le sud) et le long de la très étroite plaine côtière qui les relie. Ce qui signifie que si vous voulez réussir quoi que se soit dans ces conditions, vous serez sûrement amené à jouer des coudes pour passer devant vos voisins. Efforcez-vous de le faire en douceur, avec un joli sourire. Ainsi,
NE PRENEZ PAS TOUJOURS LA PEINE DE FAIRE LA QUEUE, c’est une chose qui se fait rarement au Vietnam. Quelquefois, il faut vous lancer droit devant en faisant abstraction
des autres gens. Au lieu de fulminer à l’arrière du troupeau, brandissez votre argent, vos tickets ou autre en demandant impérieusement à vous faire servir.
NE SOYEZ PAS CHOQUÉ par les questions et remarques personnelles. On vous posera souvent des questions étonnamment indiscrètes du type: « Quel âge avez-vous? », « Où allez-vous comme ça? », ou encore « Pourquoi êtes-vous en retard? « (Voir la section à venir intitulée Indiscrets et curieux). De plus, on n’hésitera pas à vous faire des commentaires un tantinet blessants comme « Pourquoi êtes-vous si gros? » ou « Votre mari est plutôt moche! » Ce qui passerait comme fort désobligeant dans d’autres cultures n’est pas perçu comme tel ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*