REÜGiON 2

Temple ou pagode?
Bien que pour les dieux eux-mêmes cela ne doit pas avoir une grande importance, de nombreux visiteurs semblent fascinés par cette question sémantique: Quelle est la différence entre un temple et une pagode?
En français, un « temple » est un terme plus général désignant tout édifice consacré au culte d’une divinité. Une pagode désigne par contre un lieu de culte bouddhiste…. Au Vietnam, on retrouve à la fois temples et pagodes, désignées en vietnamien par dên et chùa.
Les pagodes ou chûa, dédiées au culte de Bouddha, sont tenues par des moines qui y habitent (ces types au crâne rasé qui se promènent en toge jaune safran). Quant aux dên, ces temples où l’on vénère toutes sortes d’autres déités, ils sont gardés par des hommes ou des femmes ordinaires. Dans certaines pagodes, cependant, on retrouvera en plus de l’autel de Bouddha, des autels consacrés à d’autres déités. On pourrait donc dire qu’il y a des temples dans ces pagodes!

Voir plus: Voyage baie d’halong | Can Tho Pnompenh bateau | sapa trek 2 jours 1 nuit Voyage en indochine | visa vietnam en ligne

De nombreuses déités, sont en fait des personnages bien réels au destin hors du commun… qui ont gardé leur position d’influence dans l’au-delà. Bouddha est évidemment le plus vénéré d’entre tous, mais l’on retrouve, parmi les déités, des empereurs, mandarins ou héros nationaux qui se sont distingués par leurs actions. Le Bouddha miséricordieux doit veiller sur tout un chacun, sans égard pour ses actions ou sa situation. Il est donc extrêmement occupé et ne peut répondre à toutes les prières individuelles. Cependant, d’autres déités se montrent encore plus sélectives et étudient chaque prière pour savoir lesquelles elles peuvent honorer. Ainsi, les fidèles visiteront plusieurs temples et cibleront leurs prières. Une requête commerciale sera faite à un mandarin prospère, un problème de famille sera plutôt soumis à la déesse-mère, etc.
Croyances et superstitions

NE SOUS-ESTIMEZ PAS l’étendue et le pouvoir des croyances populaires. Le respect, dont il était question plus haut, est ici plus que jamais de rigueur, même si vos plans s’en trouvent complètement chamboulés. Vos amis ne voudront peut-être pas entreprendre un voyage à une certaine date sans oser vous dire que « ce n’est pas une journée propice » pour voyager. Ils seront peut-être « très occupés « le soir où vous aurez décidé de goûter à la viande de chien car « ce n’est pas la bonne période du mois pour manger du chien ». Ou encore on vous fera retarder l’achat d’une moto ou la signature d’un contrat car c’est un « très mauvais jour » pour faire des affaires, etc.

A voir: vietnam tour operateur | baie d halong terrestre | cat ba vietnam

Les dieux de la cuisine et les génies tutélaires villageois
Les croyances vietnamiennes sont riches et variées. L’au-delà est régi par les mêmes principes que la vie terrestre, avec une grande importance accordée aux valeurs familiales.
Dans chaque foyer, vous trouverez un autel consacré aux ancêtres. La piété filiale et la cohésion familiale ne s’arrêtent pas avec la mort d’un parent. L’anniversaire de la mort d’une personne est célébré en plus grande pompe que celui de la naissance, et il donne lieu à des réunions familiales accompagnées de repas fastueux. Vous aurez peut-être la chance d’être invité à de telles cérémonies.
Si vous ne le souhaitez pas, refusez tout simplement l’invitation. Si vous acceptez, il est de bon ton d’offrir un petit cadeau (fleurs, fruits, vin) à la famille. En participant à de telles cérémonies, vous en apprendrez beaucoup sur les coutumes locales et les bases mêmes de la société vietnamienne.
NE SOYEZ PAS TIMIDE, seulement respectueux.

L’autel des ancêtres – ou parfois simplement le trottoir devant la maison – servira aussi à commémorer l’anniversaire d’autres déités ou à marquer des occasions spéciales. Ce système religieux polythéiste est une combinaison complexe de déités et d’ancêtres bien humains.
En haut de la hiérarchie spirituelle se trouve Ông trdi (Mon¬sieur Céleste). Au sommet de l’univers, il préside à la destinée humaine. À ses côtés, on retrouve des déités comme le Dieu de la terre, le Dieu de l’eau, le Dieu des montagnes, le Dieu de la cuisine etc. À chacun d’entre eux, on consacre une journée de culte spéciale durant laquelle on brûle des bâtonnets d’encens sur l’autel familial ou au temple, et l’on fait des offrandes de papier votif, de fruits ou d’alcool, et l’on récite des prières taillées sur mesure pour ces déités.
Dans presque tous les villages, vous retrouverez un temple dédié au génie tutélaire fondateur de la commune. L’anniversaire de sa mort sera célébré à grand renfort d’offrandes.
Mais, attention, tous les esprits ne sont pas bons et bienveillants. Les fantômes et les mauvais esprits hantent également le royaume des morts. La plupart des Vietnamiens ont extrêmement peur de ces esprits et l’on vous racontera beaucoup d’histoires « vécues » de rencontres avec de telles créatures.
Les occasions de cérémonies religieuses sont innombrables ; vous en trouverez une liste plus complète à la rubrique Festivals et fêtes commémoratives.

Besuchen Sie uns unter: Baden Rundreise Vietnam

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*