VILLES ET PROVINCES

Les divisions administratives
Le Vietnam est divisé en 61 provinces, dont 4 villes ayant le statut de « provinces » (Hanoi, Haiphong, Danang et Hô Chi Minh-Ville). Les provinces sons subdivisées en districts, puis en communes et en villages.
La structure du gouvernement (ministères et organisations populaires) est reproduite à chaque niveau, et ce, jusqu’au dernier, celui des communes.
À la tête de chaque province se trouve un comité populaire (le corps exécutif de l’Assemblée nationale) composé de représen¬tants des ministères et des organisations populaires. Les principales de ces organisations populaires sont le Parti communiste lui- même, le Front de la Patrie, l’Union des femmes, l’Union des paysans, et l’Union des jeunes.
Gens des villes et gens des champs
NE VOUS LAISSEZ PAS TROMPER par la modernité apparente et les jeunes vêtus à l’Occidentale dans certaines villes. Plus de 80% des Vietnamiens vivent dans des zones rurales.
Dès que vous sortez de Hanoi ou d’Hô Chi Minh-Ville, vous découvrez l’importance toujours prédominante de la tradition.
ADAPTEZ votre attitude et votre tenue vestimentaire à la situation. Ce qui est acceptable dans l’enclave des routards de la rue Pham Ngu Lao à Hô Chi Minh-Ville ne sera peut-être pas aussi approprié dans des régions plus rurales.
Prévisions météo
S’étirant sur 1 650 km du nord au sud (7 degrés de latitude) et s’étageant du niveau de la mer à des sommets montagneux (le plus haut culminant à 3 143 m) d’est en ouest, le Vietnam possède une grande variété de zones climatiques. Ne venez pas muni seulement d’un short et de votre maillot de bain. Pensez-y: le climat n’est pas tropical partout avec 30°C de croisière et une douce brise venant de la mer.
Du nord au sud…
Sapa L’escapade idéale pour se mettre au frais en fuyant les températures torrides de l’été hanoien. C’est aussi le seul endroit où vous aurez l’espoir d’apercevoir quelques flocons de neige l’hiver.
N’OUBLIEZ pas d’emporter un bon chandail. Même les nuits d’été peuvent y être fraîches. Les mois de janvier et février sont les plus froids, avec une mince possibilité de voir de la neige. Le meilleur moment pour y aller, c’est soit entre les mois de mars et de mai, soit entre septembre et la mi-décembre, bien que cette saison soit plus pluvieuse.
Hanoi À Hanoi, il y a vraiment 4 saisons distinctes, avec un été chaud et humide, durant lequel les températures peuvent atteindre les 40°C, et un hiver froid et humide, qui glace les os des « nordiques » les plus endurcis. Pourtant, la température descend rarement en dessous de 8° ou 10°C (5° au minimum), mais avec la bruine persistante, un taux d’humidité digne d’un sauna et un ciel toujours gris, les maisons en ciment sans chauffage deviennent de vrais frigos. La plupart des expatriés écrivent alors à la maison en suppliant qu’on leur envoie des caleçons molletonnés, des bonnets de laine et des doudounes. La période de la mi-janvier à la mi-mars est assez déprimante avec une quasi- absence de soleil (parfois 2 ou 3 maigres apparitions en un mois) et une fine bruine, appelée poussière de pluie par les Vietnamiens. La moyenne d’ensoleillement durant l’hiver hanoien est de 1,2 h par jour… Vous voyez un peu le tableau ?
Les saisons les plus agréables sont le printemps (mars-avril) et l’automne (octobre-décembre). Juillet et août amènent jusqu’à 340 mm de pluie par mois, contre 22 à 35 mm de décembre à février.
Baie d’Along Vous voudrez
certainement visiter ce site extraordinaire, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Les meilleures périodes sont le printemps et l’automne. Durant les mois d’été, des typhons ravageurs balayent parfois cette côte nord.
Vinh Dieu sait que cette ville n’est pas recommandée dans la plupart des guides touristiques! Pourtant, côté météo, elle possède un atout important: ses plages bénéficient des meilleurs conditions de vent du pays. Qui sait? D’ici quelques années, elle pourrait devenir le nouveau paradis des surfeurs et des « kite-surfers ». Hué a dû signifier « pluie » dans quelque dialecte ancien. Vos souvenirs de la Cité impériale seront très certainement imprégnés de fortes averses ou d’une bruine incessante. Dès les premières gouttes, l’achat imminent d’un parapluie sera un investissement judicieux.
N’ATTENDEZ PAS que la pluie cesse pour partir à la découverte des beautés de la ville, à moins que vous n’ayez décidé de camper sur place. Plus scientifiquement, les précipitations annuelles atteignent une moyenne de 2890 mm, contre 2000 mm pour le reste du pays.
Bien que toute proche de l’impériale Hué, Danang est épargnée par les fortes pluies. Un parapluie s’avère toutefois un accessoire très utile… contre la pluie ou le soleil!
Station climatique construite par les Français pour échapper aux chaleurs d’Hô Chi Minh-Ville, Dalat est toujours délicieusement fraîche l’été, tout particulièrement après le coucher du soleil. Les températures n’excèdent jamais les 20°C, d’où son surnom de « ville du printemps éternel ».
N’OUBLIEZ PAS
d’apporter une petite
laine, même l’été. Les nuits peuvent être fraîches, en particulier sur une moto. L’hiver les températures peuvent tomber à 10°C.
Nha Trang C’est la plage du pays, par excellence, avec ses parasols et ses chaises longues sur sable blanc, à l’ombre des cocotiers agités par la brise du large.
Si vous n’appréciez pas le climat, vous êtes un spécimen d’une espèce peu commune.
HCMV La plus grosse ville du Vietnam dispose d’un régime typique sec et soumis à la mousson, avec une saison des pluies qui s’étend de mai à novembre et une saison sèche de décembre à avril. Les températures de croisière s’éloignent peu d’une moyenne de 32°C l’été et 28°C durant les mois d’hiver. Ne vous laissez pas induire en erreur par l’expression « saison sèche ». L’humidité moyenne est de 80%. Quant à la saison des pluies, elle se caractérise par des averses fortes mais passagères. Les précipitations mensuelles moyennent dépassent 300 mm de juin à septembre ; les mois les plus secs, de janvier à mars, ne recevant que 3 à 15 mm.
Cantho Le soleil brille toute l’année sur le delta du Mékong, et il n’y a jamais d’hiver. Cependant, la région est sujette aux inondations, en particulier entre les mois d’août et d’octobre, lorsque le majestueux Mékong sort de son lit pour inonder ce fertile delta.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*